Mes dernières chroniques



mercredi 22 février 2017

Il était un secret - Kathryn Hughes ✗



Titre : Il était une lettre
Auteur : Kathryn Hughes
Editions : Calmann-Levy
Genre : Contemporain
Tranche d’âge : à partir de 13 ans

Prix : 19,90 €
Nombre de pages : 345
Date de parution en France : 8 Février 2017

« Quand le terrible secret d’une femme peut en sauver une autre des décennies plus tard.
En 2016, une femme, Beth, qui vient de perdre sa mère, vit dans l’amertume le fait que celle-ci ne lui ait jamais révélé l’identité de son père et ait emporté son secret dans la tombe. Tout ignorer de ses antécédents familiaux se révèle d’autant plus dramatique qu’elle cherche désespérément un donneur compatible pour son petit garçon qui a besoin d’une greffe de rein.
En trouvant un vieil article de journal dans les papiers de sa mère, elle parvient à remonter le fil du passé et à découvrir le secret qui pèse sur sa vie depuis son enfance.
À la manière d’un puzzle, cette révélation finit par rassembler des personnages qui mènent leur existence dans trois endroits différents – à Manchester, dans une station balnéaire de la côte anglaise et en Australie – sans n’avoir jamais rien su du lien qui les unit. »

Avant toute chose, je tiens à remercier les éditions Calmann-Levy, et notamment la gentille Maud, pour m’avoir fait confiance une nouvelle fois dans le cadre de ce partenariat.

Il était un secret, c’est d’abord l’histoire de Mary, une jeune femme qui a toujours rêvé d’avoir un enfant mais qui ne s’attendait nullement à réaliser son rêve de cette manière ; c’est ensuite l’histoire de Beth, son mari et son fils malade ; mais c’est surtout celle d’une bande d’amis qui, par une journée de canicule, ont vu leur vie changer à tout jamais ainsi que le destin de leurs descendants. 

Comme c’est le cas dans Il était une lettre, Kathryn Hughes entre-mêle avec brio plusieurs destins, plusieurs personnages vivants à des époques différentes et nous plonge dans une intrigue envoutante. 
La plume de l’auteur est toujours aussi agréable à lire, dans la simplicité et l’émotion. On retrouve l’aspect dramatique que Kathryn Hughes semble beaucoup apprécier, même si il est trop présent à mon goût dans ce roman. 

Les pages se tournent sans même qu’on le remarque et les découvertes n’ont nullement cessé de me surprendre au fil de ma lecture. J’ai adoré entendre parler de trois personnages au début du roman, puis arriver à les oublier jusqu’à ce que je réalise le lien magique qui les unissait à tous les autres personnages de l’histoire. Être surpris, avoir la sensation de démêler les noeuds d’une intrigue, c’est une sensation vraiment agréable ! 

J’ai néanmoins trouvé que certains passages auraient mérité moins de longueur... J’ai deviné assez rapidement quelques éléments de l’intrigue sans pour autant être déçue par ma lecture étant donné la grande sensibilité qui se dégage de la plume de l’auteur et qui nous fait ressentir de réelles émotions fortes. 
Les personnages sont très touchants, ont tous des vies plus ou moins compliquées, et notre attachement pour eux se crée presque instantanément ! 

Kathryn Hughes sait sans aucun doute nous émouvoir et faire passer de beaux messages à travers le destin tragique de ses personnages. 
J’avoue avoir été une nouvelle fois passionnée par la vie des personnages de cette auteur. 
Malgré les passages un peu trop long et le côté dramatique assez insistant, j’ai adoré retrouver le talent qu’a Kathryn Hughes, à lier de très beaux destins entre eux.

« Il se demanda, et ce n’était pas la première fois, ce qu’il serait devenu si elle ne l’avait pas pris sous son aile et n’avait pas façonné sa vie. »
page 264



J’ai tout de même préféré "Il était une lettre" à "Il était un secret", ce qui explique ma notation, ayant mis 4 étoiles à "Il était une lettre".
Avez-vous déjà lu un de ces deux romans ? 


vendredi 3 février 2017

Sorties livresques du mois ♡ Février


Hello mes petits chats !
On se retrouve aujourd’hui pour découvrir les beaux livres qui débarquent en librairie ce mois-ci. J’ai encore un peu modifié le design de cette catégorie d’articles donc j’espère que ça vous plaira, faites-le moi savoir en commentaire !
Je vous donne rendez-vous prochainement pour de nouvelles critiques cinéma. 



 Les livres qui me tentent personnellement : la saga Nil (je n’ai pas encore lu le tome 1), Celle dont j’ai toujours rêvé, Sous le même toit, et je suis actuellement en train de lire Il était une lettre.
Et vous, quel(s) livre(s) vous donne(nt) envie ?

Bon weekend à tous !

mercredi 25 janvier 2017

Les Animaux Fantastiques ☎ Vaina ♨ / Critiques cinéma /

Dernièrement, j’ai eu l’occasion de voir pas mal de films au cinéma mais il ne m’est pas toute suite venue l’idée de vous en parler sur le blog. En effet, habituellement je chronique un film à la fois, parce que j’ai beaucoup de choses à dire à son sujet, mais ce n’est pas toujours le cas et je ne me sens pas à l’aise de vous écrire une mini chronique en guise d’article ! C’est pourquoi j’ai attendu un peu d’avoir vu assez de films pour vous en faire des compilations, qui je l’espère, vous plairont. Je vous laisse découvrir la première d'entre elles ! Une prochaine compilation arrivera bientôt.
Le dernier film que j’ai vu (Beauté Cachée) ne figurera néanmoins pas dans une compilation, car je lui dédierai une chronique complète et détaillée très prochainement ! Devinez pourquoi...


J’ai attendu ce film un bout de temps et je n’ai pas pu le voir dès sa sortie, ce qui m’a valu des semaines de tortures à lire les super avis des gens à son sujet... J’y suis donc allé avec une impatience folle et surtout une idée préconçue que j’allais ADORER ce que j’allais découvrir. Et bien oui, j’ai littéralement adoré ! En un mot : magique. Je ne peux pas décrire, en tant que fan incontestée d’Harry Potter, à quel point c’est jouissif de se replonger dans l’univers magique et féerique de cette saga tout en découvrant une nouvelle histoire, de nouveaux personnages et surtout en voyant cela sur grand écran ! J’étais émerveillée comme à chaque fois que je revois les Harry Potter et j’ai à la fois ris, souris, eu peur et été triste, parce que au final, des films comme cela on en voit peu.


◈◈◈◈◈◈◈◈


Quand un Disney me fait de l’oeil, je n’hésite pas très longtemps ! Mais depuis que j’ai vu Raiponce, je suis assez critique concernant ces films. Il m’a fallut un peu de temps pour comprendre ce que j’avais aimé et au contraire ce qui m’avait déplu dans Vaina mais maintenant je peux vous le dire ! J’ai été émerveillée par les dessins, les couleurs et les sublimes chansons de ce film d’animation. C’est du grand art, il n’y a pas à contester cela ! Comme dans beaucoup de Disney, l’histoire transmet un magnifique message, on pleure, on rit, et tout le long du film, on est enfant à nouveau. 
J’ai beaucoup aimé l’histoire mais j’ai trouvé que l’intrigue était pas mal complexe ! Pas complexe dans le sens où elle est difficile à comprendre mais plutôt parce qu’elle est plongée dans le fantastique, la magie, et que nous n’avons pas vraiment d’explication à cela… Il ne faut pas oublier que c’est un film pour enfant et que le fantastique n’a pas toujours besoin d’avoir des points rationnels. J’ai donc beaucoup aimé ce film, même si il ne fera pas partie de mes Disney préférés, mais au niveau image/dessin et chansons : il m’a conquise !



Est-ce que ces deux films vous ont plu / Avez-vous envie de les découvrir ? 
Je veux tout savoir !

lundi 16 janvier 2017

Ma raison de vivre - Rebecca Donovan ☁


Titre : Ma raison de vivre
Auteur : Rebecca Donovan
Editions : Pocket Jeunesse
Genre : Drame/Romance
Tranche d’âge : à partir de 15 ans

Prix : 18,90 €
Nombre de pages : 536
Date de parution en France : 5 Mars 2015

« Emma a tout fait pour empêcher Evan d’entrer dans sa vie. Non pas parce qu’il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire, et surtout, ce qui l’attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle... »

On peut le dire, cette trilogie a fait beaucoup de bruit et je n’ai pas pu passer à côté des merveilleux avis qu’elle a pu recueillir ! Je tiens à dire que les avis des blogueurs comptent beaucoup pour moi mais, pour autant, je n’achète jamais un livre parce que tout le monde en parle si la quatrième de couverture ne me donne pas envie de le lire. J’ai donc reçu cette merveille à mon anniversaire parce que j’avais sincèrement envie de découvrir cette histoire...

ET QUELLE HISTOIRE ! 

Emma est une jeune adolescente qui a du faire face à pas mal d’épreuves et qui n’est pas heureuse, là où elle vit. Elle fait tout pour ne pas attirer l’attention sur elle, pour se faire le moins d’amis possible et pour qu’on ne lui pose aucune question, car elle cache un lourd secret qui ne doit jamais être dévoilé selon elle ! Vivre de cette façon jusqu’à ce qu’elle puisse quitter la maison de son oncle et de sa tante, c’est ce qu’elle a prévu, c’est ce qu’elle pense être la meilleure solution. Jusqu’au jour où elle rencontre Evan, et que son envie de découvrir ce garçon, de passer du temps avec lui, de devenir son ami, devienne plus forte que les règles qu’elle c’était jurée de tenir !
Je ne sais pas si je suis un cas unique (je ne pense pas), mais j’avais deviné quel était le secret d’Emma avant même de commencer ma lecture, et j’avais très peur que ça gâche toute l’intrigue. En réalité, dès les premières pages ce secret est révélé car l’intrigue se trouve (en quelque sorte) ailleurs. Donc si vous pensez que vous avez déjà tout deviné et que ça ne vaut pas le coup de lire cette trilogie, n’ayez crainte ce n’est qu’une impression !

Les personnages principaux de ce roman, Emma et Evan, sont incroyablement attachants et touchants... Si vous me demandez quel personnage de roman je rêverai d’épouser, dorénavant je répondrai sans hésiter Evan ! Ce garçon a un coeur énorme et une personnalité qui m’a tout de suite fascinée. Certains personnages sont des héros, Evan en est un lui aussi...

Ma seconde crainte concernait le sujet principal de l’histoire. Je ne peux pas vous donner plus de détails si jamais vous n’avez pas deviné de quoi il s’agit mais pour résumer, j’avais peur que l’auteure ne connaisse pas assez ce « mal » pour en parler correctement et surtout pour délivrer un message percutant, ou qu’elle en ait fait un détail autour duquel développer son histoire sans vraiment penser à ceux qui vivent cela au quotidien. 
Comment vous dire que j’ai été hyper dure avec l’auteure avant même d’avoir lu une seule ligne de son roman, ce qui n’est pas le moins du monde correct envers son travail ! J’avais donc besoin de lui présenter mes excuses, même si elle ne lira jamais ces lignes, pour être en paix avec ma conscience (je sais, c’est absurde). 

Passons ! Je me suis donc complètement trompée en la jugeant si vite car elle a totalement répondu à mes attentes. Lorsque des sujets aussi profonds, aussi forts et durs sont abordés dans des romans, j’ai tendance à mettre la barre très très haute car j’estime que malgré la présence de la fiction, le message qui doit être envoyé aux lecteurs doit correspondre, le plus fidèlement possible, à la réalité. C’est donc avec grand respect pour Rebecca Donovan que j’écris cette chronique, car elle a pleinement réussi son pari !


Cette histoire fera partie des plus belles découvertes de mon année 2016 et je tenais donc à vous remerciez vous, les blogueurs, qui m’avez tant donné envie de la lire et qui m’avait permis de savourer mille fois plus le message qui se cache derrière le titre de ce roman : Ma raison de vivre. 

La vie ne nous fait pas toujours de cadeaux, mais l’important c’est de trouver son bonheur ailleurs, quelque soit le nombre d’obstacles qui se trouvent devant vous !

« J’avais décidé de survivre. »



Ce livre a-t-il déjà atterri dans votre bibliothèque ou comptez-vous le lire prochainement ?