Mes dernières chroniques



mercredi 16 août 2017

La fille de Brooklyn - Guillaume Musso



  Titre : La fille de Brooklyn
Auteur : Guillaume Musso
Editions : Pocket
Genre : Thriller
Tranche d’âge : à partir de 14 ans

Prix : 8,20€
Nombre de pages : 484
Date de parution en France : 24 Mars 2016

« Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé : 
- Si j’avais commis le pire, m’aimerais-tu malgré tout ? 
Vous auriez répondu quoi, vous ? Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire. Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’une main fébrile, et m’a tendu une photo.
C’est moi qui ai fait ça. 
Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours. Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot. Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu. Et depuis, je la cherche. »

Lecture de vacances / lecture d’été = Guillaume Musso
Cela faisait quelques temps que je ne m’étais pas replongée dans un des romans de cet auteur ! Voyant mon père lire La fille de Brooklyn, même si il m’a avoué ne pas avoir trop aimé cette histoire, j’ai eu envie de le lire à mon tour et de me faire mon propre avis.

C’est sans aucun doute le roman le plus sombre que Guillaume Musso a pu écrire. J’ai lu presque tous ces romans, sortis avant celui-ci, donc j’en sais quelque chose ! 
Mes parents attendent toujours qu’ils sortent en poche pour les acheter moins cher alors je patiente encore avant que Un appartement à Paris, son nouveau roman, sorte en poche. Il me fait très envie et j’espère qu’il sera différent de celui que je viens de lire...
En effet, je ne dirai pas que La fille de Brooklyn fait partie de mes « Musso » préférés (L’appel de l’ange, La fille de papier, etc), tout simplement parce que j’ai ressenti un grand malaise au cours de ma lecture. 
Ce roman est indéniablement un Thriller/Polar et pour ceux qui me connaissent bien, je ne suis pas adepte de ce genre parce que je peux vite angoisser et en faire des cauchemars (oui, oui, j’ai 18 ans mais bon... je suis une trouillarde parfois). Néanmoins, Guillaume Musso arrive très souvent à créer des intrigues palpitantes sans que je me sente mal à l’aise et que j’angoisse. Malheureusement, cette fois-ci il a choisit (je pense que c’est un choix) de mettre la barre un peu plus haut et de créer une ambiance bien plus effrayante que dans ses autres histoires !
Certainement que d’autres lecteurs auront été ravis et surpris par cette « nouveauté », si on peut dire, mais personnellement je n’ai pas apprécié. 
Ce qui est troublant et qui m’a mise le plus mal à l’aise, c’est que le côté très sombre de l’histoire soit très réaliste. J’avertis toutes les personnes qui seraient très effrayées par tout ce qui est psychopathe/enlèvement parce que pour le coup, il y a de quoi frissonner dans cette histoire ! C’est assez glauque et dérangeant.
Etranglement, l’intrigue démarre et repose sur une scène que j’ai trouvé ridicule car irréaliste et dénuée de sens. C’est vraiment dommage mais après tout je ne vois pas trop comment il aurait pu faire autrement...
Néanmoins j’ai, une énième fois, été happée par la plume addictive, simple et fluide de l’auteur et j’ai dévoré cette histoire. L’intrigue est surprenante et pleine de rebondissements, je n’ai pas été déçue à ce niveau là : c’est du Musso, il n’y a pas de doute la-dessus ! Malgré tout quand on se sent mal à l’aise pendant une lecture, c’est que l’ambiance ne nous plait pas et que ce n’est pas un livre fait pour nous. 
La fin m’a beaucoup étonnée et plus j’y pense plus je trouve ça « facile » et encore une fois un peu trop irréel. 

Avoir écris autant d’histoires et réussi à faire voyager autant de lecteurs, ce n’est pas donné à tout le monde alors je ne veux pas le moins du monde dénigrer le travail de Guillaume Musso, d’autant plus que plusieurs de ses romans sont géniaux à mes yeux, mais je voulais juste exprimer mon opinion sur cette histoire, qui malgré toutes les qualités qu’elle peut avoir, a certains défauts qui m’ont trop dérangé. Peut être qu’avoir lu beaucoup de livres de cet auteur me fait devenir un peu plus critique et dur aussi ! Je ne sais pas...
Une chose est sûre : La fille de Brooklyn est un roman fait pour les adeptes de frissons et d’ambiance sombre !

« Les livres ont une singularite qui confine a la magie : ils sont un passeport pour l'ailleurs, une grande evasion. Ils peuvent servir de viatique pour affronter les epreuves de la vie. »



Avez-vous lu ce livre ? Vous fait-il envie ?

samedi 12 août 2017

La loi du coeur - Amy Harmon ❥



 Titre : La loi du coeur
Auteur : Amy Harmon
Editions : Robert Laffont
Genre : Romance/Drame
Tranche d’âge : à partir de 14 ans

Prix : 17,90€
Nombre de pages : 432
Date de parution en France : 2 Juin 2016



« Malgré elle. Malgré lui. Une seule loi : la passion. Il a été retrouvé dans un panier de linge sale au Lavomatic, emmailloté dans une serviette. Au journal de vingt heures, ce nourrisson âgé de quelques heures à peine et déjà à l’article de la mort, abandonné par une mère accro au crack, a été baptisé Bébé Moïse. Les gens adorent les bébés, même les « bébés crack ». Mais les bébés grandissent, ils deviennent des enfants, puis des adolescents. Et personne ne veut d’un ado amoché par la vie. Moïse était amoché. Mais il était aussi étrange, et tellement beau. Il allait changer ma vie, plus que je n’aurais jamais pu l’imaginer. J’aurais peut-être dû écouter les conseils de ma mère et rester à l’écart. Moïse lui-même m’avait prévenue »

La loi du coeur c’est d’abord l’histoire de Moïse, un garçon qui n’a pas été gâté par la vie et qui se voit pointé du doigt par tous, parce qu’il est différent.
Moïse a un talent qu’il ne peut contrôler : la peinture. Il peint partout, n’importe quand, sans pouvoir s’arrêter ; il dit en avoir besoin, y être « obligé » et en effet, Moïse cache un lourd secret.
Georgie, quant à elle, connait bien l’avis des uns et des autres sur cet adolescent pas comme les autres mais a décidé de l’approcher, avant de le juger sans avoir un minimum appris à le connaitre. Elle sent que Moïse n’est pas dangereux contrairement à ce que peuvent penser les habitants du village, bien au contraire, elle perçoit quelque chose d’unique en lui, elle est intriguée et attirée par lui sans pour autant comprendre pourquoi... Tout ce qu’elle sait, c’est qu’elle souhaite devenir son amie.

J’ai commencé ce livre, j’ai lu 50 pages, puis 100, puis 150, et j’avais du mal à accrocher au début, je dois l’avouer. Le personnage de Moïse était si étrange, je n’arrivais pas le moins du monde à le cerner, et je ne comprenais pas bien Georgie, qui ne cessait de courir après lui malgré ses rejets multiples. J’aurai très bien pu m’arrêter là et refermer le livre, un ouvrir un autre. Mais vous me connaissez, je n’aime pas juger un livre avant de l’avoir lu en entier. 
SEIGNEUR DIEU QUE J’AI BIEN FAIT ! 
Ce livre m’a retourné l’estomac et j’ai tellement été plongée dans l’histoire de ces deux personnages que je ne cesse de penser à eux depuis que j’ai terminé le livre, comme si j’avais réellement fait leur connaissance, vécu avec eux des moments profondément bouleversants de leur vie, et qu’ils m’avaient quitté à jamais, sans vraiment me dire au revoir... Honnêtement j’ai presque envie de le relire tout de suite, idée qui ne m’était jamais venue à l’esprit auparavant !
Vous l’avez donc bien compris, ce livre est un coup de coeur. Je vais tenter (en priant pour que je trouve les mots justes) d’énoncer les choses qui m’ont fait adorer cette histoire, même si comme à chaque fois que j’ai un coup de coeur, je n’arrive jamais vraiment à retranscrire les émotions que j’ai pu ressentir avec des mots. Dans tous les cas, je sais qu’il n’y a qu’une seule façon de comprendre ce que j’ai pu ressentir : le ressentir vous-même en lisant le livre à votre tour !
Avant tout, je dois vous rappeler que Amy Harmon ne m’est pas inconnue ! En effet, j’ai découvert cette auteure lors de ma lecture du roman Nos faces cachées, qui m’avait tout autant bouleversé. J’avais donc une petite appréhension de ne pas être aussi emportée par cette histoire et les premières pages m’ont vraiment fait peur, mais heureusement, j’ai vite retrouvé le talent indéniable qu’a Amy Harmon : créer des personnages incroyablement uniques/atypiques et nous faire ressentir un nombre d’émotions incalculable ! 
Je remercie vivement l’auteure pour cela, car pour moi, une histoire ne peut jamais être parfaite si je ne tombe pas follement amoureuse des personnages et si je ne ressens aucune émotion ! Elle a donc encore une fois brisé mon petit coeur et franchement, ça me donne encore plus envie de découvrir d’autres de ses romans (ça tombe bien, Le chant du coeur m’attend dans ma PAL ^^).

Moïse et Georgie m’ont d’abord intrigué très fortement, ne comprenant pas qui il était, et au fil des pages, j’ai commencer à dénouer les noeuds, à me sentir plus proche d’eux, à ressentir ce qu’ils ressentaient... et très très vite je n’ai fait plus qu’un avec eux. Moïse est un personnage qui restera gravé dans ma mémoire très longtemps, j’en suis certaine ! 
Amy Harmon a créé une intrigue incroyable, que je n’ai pas du tout vu venir, et une histoire d’amour d’une beauté incomparable ! Elle m’a surprise à maintes et maintes reprises et m’a fait mal au coeur tout en le faisant battre à mille à l’heure : un mélange d’émotions qui ne m’a pas laissé indemne, je vous l’assure. 
J’ai bien entendu perçu de très beaux messages d’acceptation de l’autre, des différences (comme elle l’avait si bien fait dans Nos faces cachées), mais également une évocation très touchante de la difficulté du deuil et des drames de la vie.
La question que je me pose maintenant c’est : dans quel genre ranger ce livre ? Je crois qu’il est catalogué dans les romances mais personnellement, j’ai trouvé que cette histoire mélangeait à la fois une sublime histoire d’amour, de la science-fiction/fantastique, des événements dramatiques et une intrigue digne d’un thriller ! Autant dire qu’il y avait tous les ingrédients pour que j’adore cette histoire !

« Je ne sais pas ce qu'il y avait chez elle, mais Georgie m'avait toujours fait cet effet-la. Elle brisait mes defenses, et mes pensees se deversaient dans toute leur brutalite, leur laideur et leurs couleurs criantes de verite. »


Si vous n’avez pas encore lu ce livre, vous ratez vraiment quelque chose…

lundi 10 juillet 2017

Nos âmes jumelles - Samantha Bailly



 Titre : Nos âmes jumelles
Auteur : Samantha Bailly
Editions : Rageot
Genre : Contemporain
Tranche d’âge : à partir de 12 ans

Prix : 12,90€
Nombre de pages : 320
Date de parution en France : 27 Mai 2015

« L’une est blonde, l’autre brune. L’une solaire et populaire, l’autre timide et solitaire. Sonia dite Yuna écrit pour une association, Trames, qui publie un fanzine. Elle y rencontre Lou-Tiamat, qui s’affirme dans l’art du dessin suite au divorce brutal de ses parents. Leur amitié virtuelle se double d’échanges sur leurs créations et leur vie affective. Jusqu’au jour où les deux jeunes filles se rencontrent un week-end autour d’un projet »

Nos âmes jumelles est un roman qui m’a été conseillé des centaines de fois, par tout ceux qui l’avaient lu, alors je m’étais promis de suivre leur enthousiasme et de le lire à mon tour. 
J’ai lu un seul roman de Samantha Bailly : Ce qui nous lie, et j’avais vraiment adoré cette histoire ! J’espérais donc apprécier tout autant celle-ci.

Je dois dire que je n’ai pas autant apprécié ce roman que Ce qui nous lie parce qu’il est clairement adressé à des lecteurs plus jeunes. En tout cas, c’est mon ressenti ! J’ai néanmoins vraiment apprécié cette lecture, je ne lui ai pas trouvé de défauts, je pense juste que j’aurai été mille fois plus conquise si j’avais été un petit peu plus jeune... La faute à qui ? À moi ^^ 
Heureusement, tout cela ne m’a pas empêché d’être touchée par cette histoire.

J’ai adoré le personnage de Lou : je me suis plusieurs fois reconnue en elle ; et j’ai clairement adoré le concept d’amitiés via internet car c’est quelque chose que j’expérimente grâce au blog et aux réseaux sociaux. 
Cette histoire d’amitié est toute mignonne, pleine de sincérité, très réaliste et ce que j’ai adoré c’est que Sonia et Lou sont des jeunes filles qui sont susceptibles de ressembler à beaucoup de lectrices adolescentes. S’identifier à un personnage de roman, c’est quelque chose qui peut rendre une expérience de lecture magique donc je remercie vivement l’auteure d’avoir créer des personnages aussi réalistes et attachants que le sont Lou et Sonia !

Je pense qu’on a tous rêvé, en lisant ce roman, de vivre une amitié comme celle que Lou et Sonia ont créé. Je dois dire que, même si je n’ai pas créé des liens aussi forts avec une personne via internet parce que je n’ai pas forcément encore eu l’occasion de « briser la barrière de l’écran », les relations que j’ai pu créé avec certains d’entre vous, qui me lisez, sont pour moi de vraies amitiés.
J’ai beaucoup aimé qu’une auteure ait eu l’audace de parler de ces relations qui peuvent paraitre superficielles/imaginaires/fausses pour certaines personnes (nos parents par exemple ^^) alors qu’en réalité, il est aujourd’hui tout à fait possible de trouver des amis et même des amoureux/ses via internet !
C’est d’autant plus important qu’elle en ait parlé puisqu’elle n’idéalise tout de même pas la chose, en alertant les lecteurs des dangers d’internet. C’est un fait : on ne peut jamais vraiment être certain de qui se cache derrière un pseudo, un écran, ou même un photo ! Il faut être vigilant et savoir déceler les comptes un peu « louches » et s’en éloigner. 
Quand on sait être vigilant sans devenir parano, on peut pleinement profiter de la diversité et de l’ouverture au monde que nous offre internet !
Samantha Bailly évoque donc les nombreuses opportunités qu’Internet est susceptible de nous offrir, qu’elles soient personnelles ou professionnelles, et j’ai adoré retrouver cela dans son roman.
Je crois que j’ai fais le tour et parler des choses que j’ai le plus apprécié dans cette histoire. 
C’est un livre tendre et sans prise de tête ! Je ne regrette pas de l’avoir lu mais je ne sais pas si je lirai la suite... C’est une jolie histoire d’amitié mais j’ai vraiment eu la sensation que j’aurai du lire ce livre lorsque j’étais encore une ado, et que je suis arrivée un peu trop tard, ce qui est dommage. 
Je conseil donc vivement ce livre aux adolescents/tes (collège/lycée) et je suis sûre que vous serez conquis/es. 

Samantha Bailly évoque également les complexes dont les jeunes filles peuvent souffrir à cet âge là et les « souffrances familiales » (parents divorcés, parents absents), ce que j’ai trouvé extrêmement important ! Ainsi, les jeunes lecteurs qui liront ce roman pourront peut être se sentir moins seuls et avoir des réponses à certaines de leurs questions, se sentiront surement moins perdus.

« Si parfois elle doute, cest tout simplement quaucun des scenarios qui se deroulent dans la realite est a la hauteur de ce qui se trame dans son esprit. »



Avez-vous lu ce livre ? Vous fait-il envie ?

mercredi 5 juillet 2017

Sorties livresques du mois ♡ Juin et Juillet


Le mois dernier, j’ai totalement oublié de réaliser l’article sur les parutions de Juin et je vous demande de m’excuser pour cela !
C’est pourquoi aujourd’hui je me rattrape en combinant les parutions des mois de Juin et Juillet en même temps.
Certainement que vous aurez déjà beaucoup entendu parler des livres parus en Juin ou que vous les avez même déjà lu mais dans ce cas, n’hésitez à me donner vos avis en commentaires, si certains ouvrages valent vraiment le coup d’être lus !
Personnellement, j’ai découvert le tome 3 de La Passe-miroir (chronique dispo sur le blog) qui est génial et je viens de remporter PS : I LIKE YOU lors d’un concours, je le lirai donc bientôt. Par ailleurs j’ai très envie de lire Follow Me Back, vu les merveilleux avis que je ne cesse de lire à son propos !


J’ai clairement l’intention d’acheter et de lire au plus vite THE SUN IS ALSO A STAR de Nicola Yoon car j’ai tellement aimé son précédent roman, Everything Everything, qu’il n’en est pas possible autrement ! D’ailleurs, j’irai voir le film bientôt.


Je n’ai bien entendu, comme à chaque fois, pas pu mettre TOUTES les nouvelles parutions dans mon article mais j’ai fais une petite sélection des livres qui me paraissaient les plus intéressants. 
Allez-vous craquer pour l’un d’entre eux ? L’avez-vous déjà fait ?