Mes dernières chroniques



mardi 30 juin 2015

Digitale - Sarah Wagon ▿

Titre : Digitale
Auteur : Sarah Wagon
Éditions : Pocket Jeunesse
Genre : Dystopie/Science Fiction
Tranche d'âge : à partir de 14 ans

Nombre de pages : 222
Date de sortie : 20 août 2015


L'Histoire

Jade , vingt ans, vit dans une société parfaite, où la violence a été éradiquée. Comme tous les habitants du Continent, elle porte, implantée dans la nuque, une puce digitale qui régule ses émotions.
Apprentie guérisseuse au Centre de Reboot, Jade traite les déficients dont le code électronique a buggé... Jusqu'à l'arrivée de Sacha Fleery. Toutes les réinitialisations échouent sur ce jeune homme exalté, sauvage. Malgré l'aversion qu'il lui inspire, Jade accepte d'entrer dans sa cellule de confinement et de lui parler. Un choc. Si bouleversant que sa puce disjoncte. 
Reconnectée à ses émotions, Jade va découvrir la peur, le désir... et la révolte.

Mon avis 

Digitale fait partie des sagas dystopiques dont on a l'habitude. En lisant le premier chapitre, je savais déjà à quoi m'attendre : une société manipulatrice, l'héroïne en proie au doute, des déficients, et j'en passe... Je peux sans soucis comparer Digitale à Divergente. J'ai relevé beaucoup de similitudes que je ne pourrais pas clairement vous expliquer au risque de vous spoiler. Je peux tout de même affirmer que Jade est le stéréotype de l'héroïne de roman dystopique. En effet, ce personnage est un membre à part entière de la société, y vit paisiblement et ne se pose aucune question. Jusqu'au jour où elle se retrouve confrontée à un déficient (ce qui m'a toute suite fait penser à un divergent). C'est à ce moment clé du livre que Jade va remettre en doute ce qu'elle sait de la société, ressentant pour la première fois des émotions. 
Dans cette société qu'il appelle le Continent, chaque individu est dôté d'une puce digitale située au niveau de la nuque. Cette puce est une sorte de conscience qui empêche chaque individu de ressentir des émotions, c'est à dire d'être humain. Ce concept m'intéressait mais il fut mal exploité à mon goût. J'aurai aimé que l'auteure appuie encore plus sur le fait que la puce digitale empêche toute émotion de transparaître. Au début du roman, Jade n'est pas "officiellement" déficiente, c'est pourquoi j'aurai dû ressentir, à ma lecture, le peu d'émotions qu'elle éprouvait ou même de la part des personnages qui l'entourait. Malheureusement je n'ai pas été frappée par le fait qu'ils ne ressentaient aucunes émotions puisqu'ils avaient des amis, de la famille à qui ils tenaient, etc, ce qui à mes yeux nécessite de ressentir des émotions.
La suite des événements c'est ensuite déroulée trop rapidement à mon goût. Elle a sut presque immédiatement après sa première rencontre avec Sacha qu'elle était déficiente et j'aurai aimé la voir douter plus longtemps. Sacha et Jade vont alors se rapprocher, ce qui aurait du me plaire habituellement mais qui m'a déplu à cause de la prévisibilité des événements. Tout ce qui a suivit ne m'a pas étonné le moins du monde et j'ai trouvé que tout allait trop vite. Je sais qu'une suite est prévue en 2016 et je me dis que la suite pourrait peut-être différé des dystopies qu'on ne cesse de lire et relire, malgré le fait que ce premier tome n'est pas une exception. Ce qui me laisse présager une suite plus attractive est le fait que, les événements s'étant passés très vite, la fin du roman correspond à la fin des sagas dystopiques habituelles. Sarah Wagon a peut être décidé de voir au delà de ce à quoi on s'attend, je l'espère en tout cas.
Cette lecture ne fut pas mauvaise, étant fan de dystopies, mais je préviens tout lecteur exigeant, comme moi, que vous ne serez pas surpris par ce roman. Il faut s'attendre à lire un Divergente remastérisé ! 

Citation : "Nous cherchons tous un partenaire pour procréer, mais aussi pour passer le restant de nos jours. Il ne faut donc pas se tromper. Je repense à mon premier compagnon, rencontré quand j'avais 17 ans : Milo Steeno. Je garde un souvenir ému de ce garçon (petit intervention de ma part pour vous montrez que cette phrase est le parfait exemple pour expliquer mon ressenti par rapport au fait que Jade ressent des émotions alors qu'elle n'est pas censée en avoir). Milo avait respecté toutes les étapes du protocole : amitié, la cour, l'invitation, le baiser, puis l'envoi de l'invitation en centre de comptabilité, symbolisant une demande de procréation. Mais lorsque nous avons passer les tests de génétiques et digitaux, étape ultime avant l'accouplement, il s'est avéré que nous n'étions pas compatibles."

Note : 

J'espère de tout cœur que mon avis vous aura plu, et même donné envie de lire. J'ai la chance de pouvoir vous parlez de certains livres avant leur sortie, ce qui me conforte dans le fait de vous aider à acheter des livres qui vous plairont à coup sûr. 
Je vous retrouve très vite pour le bilan du mois de Juin. En attendant, je vous souhaite à tous de merveilleuses lectures et des vacances riches en découvertes !
N'hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux :
https://twitter.com/PlumedeChat http://www.livraddict.com/profil/plume-de-chat/

Et à vous inscrire sur le blog si l'envie vous prend, vous êtes les bienvenues !

Je vous embrasse,

5 commentaires:

  1. Le synopsis me donne envie de le lire, mais étant fan de dystopie je n'aime pas être déçu par un livre de ce genre. On dirait un mélange de Divergente et de Delirium. Donc c'est à voir. Dommage qu'il ne t'a pas plu :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis comme toi ! Je ne te le conseille pas trop... Merci pour ton commentaire en tout cas :)

      Supprimer
  2. Le résumé me tentait pas mal mais si cela ressemble à d'autres dystopies, je pense que ça va peut-être m'énerver ^^'

    RépondreSupprimer