Mes dernières chroniques


dimanche 19 mars 2017

Celle dont j'ai toujours rêvé - Meredith Russo ☯



Titre : Celle dont j’ai toujours rêvé
Auteur : Meredith Russo
Editions : Pocket Jeunesse
Genre : Drame/Romance
Tranche d’âge : à partir de 14 ans

Prix : 17,90 €
Nombre de pages : 311
Date de parution en France : 2 Février 2017

                 
« Amanda Hardy arrive dans un nouveau lycée. Comme beaucoup, elle souhaite avant tout s’intégrer. Mais malgré sa popularité, un secret l’empêche de s’ouvrir aux autres. Sa rencontre avec Grant remet tout en question. Il est le premier garçon qui parvient à lui faire baisser sa garde. Amanda comprend que pour être heureuse, elle doit se révéler, au risque de tout perdre. Car le secret d’Amanda c’est qu’avant, elle s’appelait Andrew. »

Celle dont j’ai toujours rêvé est un roman qui a fait beaucoup de bruit sur la toile et les échos positifs le concernant ne sont pas tombé dans l’oreille d’une sourde ! 

Lorsque j’ai découvert la thématique de l’histoire j’ai été tout de suite très heureuse de voir qu’un sujet aussi délicat pouvait apparaitre dans un roman jeunesse et plaire à autant de monde. J’ai donc été très intriguée par le résumé mais aussi un peu craintive, comme pour tous les sujets un peu lourds, qu’une fiction ne reflète pas correctement ce que vivent les personnes concernées, dans la réalité ; ou que le message qui transparait du livre ne soit pas assez fort pour toucher n’importe quel type de lecteurs. 


Amanda est un personnage auquel je me suis attachée très rapidement et qui m’a beaucoup émue, à plusieurs reprises, de part ses réflexions et ses expériences de vie en tant que garçon, puis en tant que fille. L’écriture est très simple et facile à lire, j’ai même repéré des fautes de français qui je l’espère, viennent de la traduction (je ferme les yeux sur ce détail). Je m’attendais à en découvrir beaucoup sur les procédures médicales de changement d’identité, ce qui ne fut pas énormément le cas en réalité. J’ignore pourquoi je m’étais imaginée cela et en lisant le livre, j’ai compris que ce n’était pas du tout ça qui était le plus dur pour ces gens, bien au contraire. J’ai adoré l’aspect parental très présent dans la vie d’Amanda et toutes les réflexions que cette dernière peut avoir, tout au long de l’histoire. J’avoue avoir moins apprécié ses amis mais Grant est un personnage que j’ai plutôt bien aimé.




Je n’ai pas besoin d’en dire plus concernant la trame de l’histoire car le synopsis révèle tout ce qu’il faut savoir avant d’ouvrir ce roman. Néanmoins un élément important pourrait vous avoir échappé, se trouvant à la fin du roman (dans les remerciements) et je tenais à vous en parler car pour moi, c’est une information qui peut réellement avoir un impact sur votre ressenti. 

Meredith Russo est une femme transsexuelle, c’est à dire qu’elle est née dans le corps d’un garçon et qu’elle a choisit de devenir une femme, comme Amanda. Nous pouvons alors facilement nous dire que l’auteure a retranscrit sont expérience à travers le personnage d’Amanda mais en réalité, selon ses dires, elle n’a pas eu le même parcours qu’Amanda. Elle a fait un choix risqué en décidant de romancer les situations qu’elle a sans doute elle même vécu pour les intégrer à l’histoire, ce qui a donné pas mal de stéréotypes, pour une raison très simple : Meredith Russo voulait que la transexualité d’Amanda se rapproche le plus possible des idées « normatives » de la société, pour qu’à mon avis, tout le monde puisse s’identifier à elle et comprenne ce qu’elle a vécu.

Mais chaque individu vit ses propres expériences, traverse plus ou moins de difficultés dans ses choix de vie, et il ne faut pas l’oublier. J’ai trouvé très courageux de la part de l’auteure d’assumer que l’histoire d’Amanda est assez « simplifiée », si l’on peut dire, dans le sens où elle va vivre une grande souffrance, des questionnements, une envie de changement, des moqueries, une nouvelle vie, etc... Mais d’un certain point de vue, on peut se dire qu’elle a de la chance même si ce qu’elle vit est difficile. En lisant son histoire, j’ai imaginé le nombre de gens qui ont vécu/vivent les choses différemment d’elle et je me suis dis que si je trouvais déjà que la vie d’Amanda n’était pas facile, alors je n’avais aucune idée des souffrances que d’autres personnes transsexuelles pouvaient vivre. 
Je crois sincèrement que c’est ce qui fait la puissance de cette histoire. 
Meredith Russo a prit un risque, et certainement que certains lecteurs ne comprendront pas la subtilité des stéréotypes et trouveront que c’est trop « facile » mais en réalité cette simplicité renvoie un message fort et très important ! Rien n’est facile dans la vie et tant qu’on ne vit pas à travers une personne, on ne peut ni la comprendre, ni la juger. Les livres nous permettent de nous glisser dans la peau de n’importe quel personnage et de comprendre, peu importe ses expériences de vie, ce qu’il peut ressentir en tant que tel. C’est pour cette raison que j’aime profondément la lecture et je remercie Meredith Russo de me l’avoir si joliment rappelé.

« Le soleil setait couche et les etoiles etaient sorties. Ici, on voyait tout, meme le pale ruban de la Voie lactee. Jaurais voulu menvoler et vivre sur une lointaine planete, loin de ce qui me faisait peur. Je me demandais si lon pouvait ressentir de la joie sans quelle soit troublee par lapprehension ou si le chagrin etait aussi universel que la vitesse de la lumiere. » 



À titre d’anecdote, la mannequin qui a posé pour apparaitre sur la couverture du roman est une femme transsexuelle également et je me permet de dire qu’elle est hypnotisante

Plume de Chat

24 commentaires:

  1. J'avais déjà bien envie de le lire, encore plus maintenant !
    Comme tu le dis, c'est très bien que ce genre de sujet puisse être abordé dans la littérature jeunesse.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai très, très envie de le lire celui là ! Contente qu'il t'ait plu :)

    RépondreSupprimer
  3. Je pense que c'est un risque que l'auteure a pris de "simplifier" son histoire, mais un risque que je trouve nécessaire. Car on a besoin de personnage LGBT+ dans le YA (et là en l’occurrence, T) qui vivent des choses ordinaires, comme tous les adolescents, des joies, des peines, et pas seulement des obstacles. C'est ce qui fait la diversité dans la littérature. J'espère qu'à l'avenir les maisons d'éditions sauront aussi donner une chance à des récits plus durs, différents, qui correspondent moins aux standards pour ouvrir les yeux au monde ♥
    En tout cas, ton avis est super chouette ! C'est une de mes prochaines lectures :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis entièrement d'accord avec toi !
      Merci beaucoup :D J'espère qu'il te plaira !

      Supprimer
  4. J'ai pas mal croisé ce roman et j'aimerais beaucoup le lire pour me faire mon opinion ^^

    RépondreSupprimer
  5. C'est vrai que ce livre fait beaucoup de bruit en ce moment. J'ai bien envie de le découvrir parce que je n'ai jamais rien lu sur le sujet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avant d'avoir lu celui-ci c'était aussi mon cas !

      Supprimer
  6. Je ne crois pas avoir beaucoup lu de livres LGBT+, le seul que j'ai lu - et dont je me souvienne - c'était Moi, Simon, 16 ans, homo sapiens. Vu tous les éloges sur ce livre, ce serait idiot de ne pas s'y plonger, vu la rareté de ce type de thème en littérature jeunesse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai entendu parler de ce roman mais je ne l'ai jamais lu :)

      Supprimer
  7. Il se trouve sur ma liseuse. Je trouve le sujet tellement important que j'espère qu'il saura me convaincre :) Le fait que l'auteure l'ait vécu elle-même est également un point de vue intéressant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il sera à la hauteur de tes attentes :)

      Supprimer
  8. Je ne sais pas encore si je vais lire ce livre ou non. Mais j'avoue qu'il m'intrigue ^^

    RépondreSupprimer
  9. Ce roman a l'air bouleversant, j'espère pouvoir le lire un jour ^^
    Contente que tu ait aimé !

    RépondreSupprimer
  10. Ce livre me tente beaucoup surtout que je vois pas mal de bons avis ! :)

    RépondreSupprimer