Mes dernières chroniques


dimanche 14 mai 2017

Patients - Grand Corps Malade ~




Titre : Patients
Auteur : Grand Corps Malade
Editions : Points
Genre : Auto-biographie
Tranche d’âge : à partir de 15 ans

Prix : 5 €
Nombre de pages : 168
Date de parution en France : 21 Mai 2014
« Il y a une quinzaine d'années, en chahutant avec des amis, le jeune Fabien, pas encore vingt ans, fait un plongeon dans une piscine. Il heurte le fond du bassin, dont l'eau n'est pas assez profonde, et se déplace les vertèbres. Bien qu'on lui annonce qu'il restera probablement paralysé à vie, il retrouve peu à peu l'usage de ses jambes après une année de rééducation. »

Depuis que mon état de santé, ma maladie, fait de moi une personne en situation de handicap, j’ai découvert ce que vivent les personnes qui doivent utiliser un fauteuil roulant pour se déplacer, qui doivent se faire aider pour des petits gestes « bêtes » du quotidien comme se laver les cheveux ou préparer à manger, qui doivent subir les incompréhensions des « valides » et le regard qu’ils posent sur ces individus, mais aussi l’incroyable force qu’’ils trouvent au fond d’eux pour voir la vie comme une chance et non comme un fardeau. 
Je croyais sincèrement que ce que je vivais étais dur et que je pouvais vraiment me rendre compte, en vivant ce que je vis, de la dureté de ce que d’autres malades vivent. En réalité je n’en avais aucune idée ! Enfin... ce n’est pas vrai, j’avais de quoi imaginer beaucoup de choses sur leur quotidien mais je ne SAVAIS pas.

« Pour ceux qui nont pas lhabitude de le cotoyer, le statut dhandicape (surtout en fauteuil roulant) est tellement marquant (effrayant, derangeant) quil masque completement letre humain qui existe derriere. On peut pourtant croiser chez les personnes handicapees le meme genre de personnalites quailleurs : un timide, une grande gueule, un mec sympa ou un gros con. »

J’ai vu le film Intouchables il y a quelques années et j’avais adoré ce film, touchant, drôle et divertissant mais maintenant que j’ai lu Patients, je me rend compte que je croyais en savoir beaucoup sur la paraplégie/tétraplégie alors qu’en réalité, j’étais loin de tout avoir appris en regardant ce film.
Patients m’a beaucoup appris sur le quotidien des malades à l’hôpital (uniquement à l’hôpital), et on peut facilement s’imaginer le nombre de difficultés auxquelles ils devront faire face à l’extérieur, si ils ont la chance de pouvoir sortir de l’hôpital... Dans ce livre, on découvre un tas de pathologies car le personnage principal, qui se retrouve du jour au lendemain tétraplégique, se fait quelques camarades de convalescence qui sont dans la même galère (si on puit dire) même si les maux dont ils souffrent diffèrent selon chaque patient.
Fabien (Grand Corps Malade) va décrire ce qu’il a vécu lors de sa longue et tumultueuse rééducation et je pourrais vous dire que c’est très lourd à lire, et en faite c’est lourd en un sens, mais en vérité je n’ai pas arrêté de rire en tournant les pages de ce livre ! Ce roman est rempli d’humour sarcastique et j’ai été très surprise de trouver ça à la fois drôle (car je n’aime pas souvent les sarcasmes) et émouvant. L’auteur se moque des situations cocasses, gênantes, dures, humiliantes et éprouvantes, dans lesquelles il a pu se retrouvé et ça permet au lecteur de découvrir la vraie dureté du quotidien des malades tout en ayant un brin de légèreté qui permet de ne pas plonger dans le glauque et le malaisant. J’ai trouvé ça PRODIGIEUX !

« Notre centre est comme un grand paquebot de croisiere […] Personne dans ce bateau ne sait vraiment quand ce voyage sarretera et jusquou il va nous mener. »

Ce livre a réellement été un énorme coup de coeur pour moi, et je suis certaine que mes « micro » expériences dans le « domaine » du handicap m’ont permis de me sentir très concernée (même si ce qu’il vit est bien bien bien loin de mon quotidien) et donc très touchée par cette histoire, cette vraie histoire. C’est ça qui rend ce livre incroyable, c’est que les personnages de ce livre on réellement existé/existent réellement et ce qu’ils ont vécu nous est raconté avec, j’en suis certaine, beaucoup de justesse de la part de l’auteur. 
Je suis encore bouleversée en écrivant cette chronique parce que lire les mots de Grand Corps Malade m’ont permit de réaliser que ce que je vis n’est vraiment pas grand chose à côté du calvaire que d’autres doivent subir, et donc que j’ai une chance incroyable ! 
Je voulais aussi vous demander de faire attention à vous, qui lisez ces mots... Prenez soin de votre corps et savourez intensément la non-douleur que vous ressentez parce que croyez-moi, quand on ne sait même plus à quoi ressemble la sensation de ne PAS avoir mal, c’est un manque profond qui nous envahit. Faites attention à ce que vous faites aussi, même si je vous INTERDIT de ne pas profiter de la vie, mais pas besoin de faire des bêtises pour vivre à fond et s'amuser, d’accord ?

« Personne dautre ne sait mieux que moi aujourdhui quune catastrophe narrive pas quaux autres, que la vie distribue ses drames sans regarder qui les merite le plus. »

Voilà, je crois que j’ai tout dit, ou presque : UN GRAND MERCI à GRAND CORPS MALADE, de son vrai nom Fabien Marsaud, pour avoir partagé un bout de son histoire, qui m’a ému et fait rire comme aucun livre avant celui-ci.

J’ai lu ce livre en une journée alors à votre tour de le dévorer ! Je n’ai rien à dire de plus. 

17 commentaires:

  1. Un témoignage que j'ai envie de lire, alors que ce n'est pas dans mes habitudes. J'apprécie l'artiste et je ne doute pas de ses capacités à faire partager son vécu.
    De toute façon, après ta chronique, difficile de ne pas avoir envie de le lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah je suis ravie que ma chronique donne envie de lire ce livre, c'était le but :P

      Supprimer
  2. J’ai vu la bande-annonce du film il y a de ça quelques mois (il me semble) et le film à l’air super, émouvant, mais avec de l’humour. Je pense aller le voir à sa sortie en salle.
    Et merci pour ta super chronique 💕

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai très envie d'aller voir le film moi aussi !
      Merci à toi :)

      Supprimer
  3. Ce livre a l'air à la fois émouvant et puissant, j'aimerais beaucoup le lire !

    RépondreSupprimer
  4. Tes mots sont tellement touchants, tu m'as presque mise les larmes aux yeux... Je lirai ce roman du coup, et je t'envoie tout mon courage !! J'espère que ça ira pour toi <3 <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je ne voulais pas te faire pleurer ! Tu es trop mignonne...
      Merci merci merci, j'espère que le livre te plaira ma belle <3
      Ne t'inquiètes pas, j'ai plein d'amour autour de moi, je vais bien moralement :) Mon corps lui, ne va pas très bien mais je n'y peux rien, c'est comme ça.

      Supprimer
  5. Tu me donnes envie de le lire, et je t'envoie plein de courage!! <3

    RépondreSupprimer
  6. Ton avis donne vraiment envie de se plonger dans ce livre mais peut-être que je me pencherai plus vers le film. En tout cas, j'ai bien envie de découvrir le témoignage de Grand Corps Malade.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'un ou l'autre, je pense que le message est très beau donc j'espère que le film te plaira :) J'aimerai beaucoup le voir moi aussi.

      Supprimer
  7. Ton avis est véritablement touchant !
    Je pense bien lire ce roman, grâce à ta chronique :)
    Je t'envoi pleins de courage ❤️

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est adorable...
      Je suis ravie de t'avoir convaincue !
      Merci ma belle 💕

      Supprimer
  8. On sent à travers ta chronique que c'est un livre fort et touchant. La plume de Grand Corps Malade était déjà belle quand elle était appuyée par une musique alors j'imagine quand il doit témoigner... :)

    RépondreSupprimer