Mes dernières chroniques



mercredi 21 octobre 2015

Toute la lumière que nous ne pouvons voir - Anthony Doerr






Titre : Toute la lumière que nous ne pouvons voir
Auteur : Anthony Doerr
Éditions : Albin Michel
Genre : Drame, Roman historique
Tranche d’âge : à partir de 15 ans

Prix : 23,50 €
Nombre de pages : 609

Date de sortie : Mai 2015





« Véritable phénomène d’édition aux États-Unis, salué par l’ensemble de la presse comme le meilleur roman de l’année, le livre d’Anthony Doerr possède la puissance et le souffle des chefs-d’oeuvre. Magnifiquement écrit, captivant de bout en bout, il nous entraîne, du Paris de l’Occupation à l’effervescence de la Libération, dans le sillage de deux héros dont la guerre va bouleverser l’existence : Marie-Laure, une jeune aveugle, réfugiée avec son père à Saint-Malo, et Werner, un orphelin, véritable génie des transmissions électromagnétiques, dont les talents sont exploités par la Wehrmacht pour briser la Résistance.
En entrecroisant avec une maîtrise éblouissante le destin de ces deux personnages, ennemis malgré eux, dans le décor crépusculaire d’une ville pilonnée par les bombes, Anthony Doerr dessine une fresque d’une beauté envoûtante. Bien plus qu’un roman sur la guerre, Toute la lumière que nous ne pouvons voir est une réflexion profonde sur le destin et la condition humaine. La preuve que même les heures les plus sombres ne pourront parvenir à détruire la beauté du monde. »

Les livres ont été écrits pour être lus, c’est une certitude. Néanmoins, j’ai la sensation que certains livres ont été écrits pour être vécus, physiquement et émotionnellement.
Tout la lumière que nous ne pouvons voir fait partie de ces livres. J’ai découvert cet ouvrage grâce à la booktubeuse « Pretty Books » qui a consacré une vidéo entière à ce livre, pour la simple et bonne raison qu’elle en était tombée amoureuse. C’est pourquoi aujourd’hui, je tiens à la remercier car elle m’a fait vivre un moment de lecture comme on en vit rarement !
Ayant offert ce livre à ma maman, je savais qu’elle lui avait plu ,mais cette brique me faisait peur. C’est alors que le défi du mois d’Octobre s’est présenté : Lire un livre qu’on vous a conseillé. Ma maman me l’ayant conseillé de nombreuses fois, c’était l’occasion pour moi de découvrir en quoi ce roman était si bouleversant. Je dois dire que je ne saurais l’expliquer, et qu’il faut le lire pour le comprendre !

Anthony Doerr nous plonge dans la Seconde Guerre Mondiale en racontant l’histoire de deux personnages qui vont vivre la guerre de façon très différente mais tout aussi intensément. En effet, nous allons suivre tout au long du récit, Marie-Laure, une jeune française résidant à Saint-Malo et Werner, un jeune orphelin Allemand. Les deux histoires s’alternent, nous plongeant au coeur d’un récit poignant et intriguant. 

L’Histoire commence à Saint Malo. Marie-Laure Leblanc, une jeune aveugle, et son père vivent péniblement sous la menace d’une guerre qui approche. Ils se réfugient chez l’oncle de Marie-Laure, au 4 rue Vauborel. C’est ici que Marie-Laure, son père, l’oncle Etienne et sa femme devront survivre, au péril de tout ce qui leur tient le plus à coeur.
Marie-Laure est une jeune fille extrêmement attachante ! J’avoue ne jamais avoir essayé de me mettre à la place d’une personne aveugle, ce qui est d’ailleurs très difficile. Néanmoins, Anthony Doerr a su me faire percevoir le ressenti de Marie-Laure face à différentes situations et mon coeur n’en est pas sorti indemne. J’ai trouvé en Marie-Laure une personne courageuse, très intelligente et amoureuse de la vie. Son père s’occupe d’elle mieux qu’il ne s’occupe de lui même et jusqu’à la fin de l’histoire, on sait que son père joue un rôle très important dans la vie de cette petite fille. 
Il est très difficile de ne pas s’attacher à ces deux personnages et de ne pas être bouleversé par leur histoire
En parallèle, nous suivons Werner, un jeune garçon Allemand qui vit avec sa soeur Jutta à Zollverein dans un orphelinat. Werner est passionné par les sciences, la physique, l’électromagnétique. A ces heures perdues, il répare des radios abimées et écoute en cachette, avec sa soeur, à la radio, un français donner des leçons sur la science. Ils vivent paisiblement lorsque un officier Allemand débarque à l’orphelinat et emmène Werner étudier dans une école. A partir de ce moment là, la vie de ce jeune orphelin va changer et une longue et tumultueuse route l’attend. 
J’ai été autant touchée par Werner et par Marie-Laure. Ce garçon est d’une intelligence incroyable et c’est ça qui est dramatique ! Les épreuves qu’il va traverser sont plus pénibles les unes que les autres mais il saura choisir entre survivre et faire les bons choix. Enfant, ce devait être terrible d’avoir à faire ce genre de choix. J’admire le courage de ce garçon même si la route qu’il a pris n’était pas forcement la bonne.

C’est très difficile de parler d’un livre qui m’a bouleversée à ce point. J’espère que j’aurai su trouver les mots pour décrire au mieux les émotions que j’ai pu ressentir. Anthony Doerr a une plume remarquable ! Je crois que c’est la plus belle écriture que j’ai pu lire. Sa description de la guerre est très juste (je suppose) et extrêmement bien détaillée. J’étais plongée dans un univers sombre mais aussi rempli d’espoir. Certains passages m’ont presque fait pleurer ! Je les relisais tellement ils étaient beaux. Ce roman est volumineux mais aucune page, aucune ligne, aucun mot n’est de trop. Je n’ai pas vu passer le temps, j’étais complètement submergée par l’histoire. 
Je ne sais quoi dire de plus à part merci. Merci à l’auteur d’avoir écrit un tel chef d’oeuvre, merci à Pretty Books de me l’avoir fait découvrir, merci à ma maman de me l’avoir conseillé et merci à Tess d’avoir créé ce défi. 


Pour fermer la page sur cet avis très difficile à écrire, je vous demanderais juste de lire ce livre. Que ce soit pour vous, ou pour tous ces gens qui sont morts, je crois qu’il est important de savoir pour garder en mémoire, quelque soit la génération, que la vie est un cadeau et qu’il faut savoir savourer chaque instant car nul ne sait ce qui se passera demain.

 « Toutes ces fenêtres dans le noir... C'est comme si la ville était devenue une bibliothèque de livres écrits dans une langue inconnue : et les maisons, des rayonnages de volumes devenus illisibles en l'absence de lumière.
Mais il y a cette machine au grenier, qui fonctionne de nouveau. Une étincelle dans la nuit. »



J'espère que mon avis vous aura donné envie de découvrir ce livre. N'hésitez pas à me laisser un commentaire pour me dire ce que vous en avez pensé, si vous l'avez déjà lu ou si vous comptez le lire 
En attendant vos avis, je vous embrasse fort et vous retrouve très vite pour un nouvel article.
Bonnes lectures à tous, 

20 commentaires:

  1. Jusqu'à présent je n'ai vu que de bonnes critiques sur ce livre mais ton avis m'a convaincu ! J'adore les fictions historiques en général, mais les fictions sur la seconde guerre mondiale font partie d'un devoir de mémoire je trouve. J'ai hâte de découvrir ce livre, merci beaucoup pour ta chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis totalement d'accord avec toi ! Merci pour ton commentaire :)

      Supprimer
  2. Wouah ! ^^ ta critique est juste...ne t inquiète pas tu avais le mot juste pour chaque phrase, chaque pensée, chaque émotion.

    Je le lirai, c'est promis.

    Victoire3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'es un amour ❤️ J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi !

      Supprimer
  3. Ca me fait vraiment plaisir que tu l'aies lu et tant aimé, on a eu le même ressenti vis à vis de ce magnifique roman. <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, c'est grâce à toi si je l'ai lu donc merci encore <3

      Supprimer
  4. Je sens obliger de te laisser un commentaire pour saluer cette sublime critique. Elle est magnifiquement écrite, chaque mot a son importance, aucun mot n'est de trop...Ce roman à l'air incroyablement touchant. Je pense le lire :) Bisous Mademoiselle M

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup, ça me touche énormement !

      Supprimer
  5. Ta chronique est magnifique ! Ce livre me fait vraiment très envie ;)
    Je suis contente que mon défi t'ait donné une occasion de découvrir un livre qui t'a autant plu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Merci à toi pour ce défi :)

      Supprimer
  6. Ta chronique est magnifique ! Je ne lis que des chroniques super positives sur ce livre et je ne regrette pas de l'avoir commandé il y a de ça quelques jours ! Il me tarde de le commencer :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! C'est sur qu'il te plaira :) tiens moi au courant quand tu l'as finis !

      Supprimer
  7. J'ai très envie de découvrir ce roman. Et ton coup de coeur me donne encore plus envie de le lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de t'avoir convaincue :) N'hésites pas à te lancer !

      Supprimer
  8. Ce livre est dans ma wish-list depuis un moment, et tu en parles tellement bien que ça ne peut que me convaincre définitivement de le lire, et vite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est adorable, j'espère vraiment qu'il te plaira ! C'est un vrai chef d'oeuvre à mes yeux !

      Supprimer
  9. Je me laisserai tenter par ce roman, c'est sûre ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très heureuse de l'apprendre, tu ne risques pas d'être déçue !

      Supprimer