Mes dernières chroniques



vendredi 21 avril 2017

Le jour où je suis partie - Charlotte Bousquet ☪



Titre : Le jour où je suis partie
Auteur : Charlotte Bousquet
Editions : Flammarion
Genre : Contemporain
Tranche d’âge : à partir de 14 ans

Prix : 13 €
Nombre de pages : 240
Date de parution en France : 4 Janvier 2017

« - C’est là-bas que je dois aller. À Rabat. Pour fuir ce mariage dont je ne veux pas. Pour rejoindre ces femmes, et marcher à leurs côtés en mémoire de mon amie. 
Tidir rêve de liberté. Courageuse et déterminée, elle quitte son petit village près de Marrakech pour participer à la marche des femmes à Rabat. Au cours de son périple, la jeune femme doit faire face au mépris des gens et apprend à assumer son statut de femme libre. »

Ça faisait un bout de temps que je n’avais pas lu de contemporain, alors quand j’ai remporté ce roman lors qu’un concours, j’ai été plus que ravie puisque c’est un genre que j’aime beaucoup.

Le jour où je suis partie, c’est l’histoire d’une jeune marocaine, Tidir, forcée de se marier avec un homme qu’elle n’a pas choisit et en deuil de la mort de sa meilleure amie, Illi. 
Un jour, elle voit ses milliers de femmes, dans la télévision de son salon, en train de marcher, de se battre pour leur liberté. Tidir ne veut plus suivre les règles imposées par l’islam, les coutumes qu’on lui impose. Elle aussi veut être libre, et c’est la quête de cette liberté qui nous ait raconté dans ce livre...

J’avoue avoir eu très peur de ne pas accrocher à ce roman, car les récits qui se déroulent dans des pays d’orients sont très éloignés de ce que j’ai l’habitude de lire ; mais Charlotte Bousquet ma conquise, m’a fait voyager et aimer le Maroc, un pays que je connaissais que très peu.
Sa plume est très douce et nous charme très vite. Le personnage de Tidir est ce qui nous donne le plus envie de continuer à lire : elle est touchante, de part ce qu’elle a vécu, de par sa façon de penser, de voir le monde, son combat, sa hargne et ses idéaux. J’ai vraiment adoré ce personnage !

Il ne se passe pas énormément de choses dans ce roman, mais bizarrement je ne me suis pas ennuyée. Ce livre nous permet de voyager, à travers le périple de Tidir, en écoutant son histoire, en apprenant à la connaitre, à comprendre ses envies de liberté, et au final le voyage se fait très court pour nous alors qu’elle est partie depuis des jours... 



Ce qui m’a le plus plu, c’est de découvrir une nouvelle culture, très différente de la notre mais totalement ancrée dans le présent. Charlotte Bousquet évoque les attentats en France et en Belgique et de cette manière, on comprend que le monde est si vaste que ne l’on peut pas se rendre compte du nombre de façon de vivre qu’il y a sur cette planète, de la chance que nous avons de résider en France, un pays de liberté et de paix. 
Le message que l’auteur fait passer est très touchant et d’actualité. Dans beaucoup de pays, malheureusement, être une femme c’est avoir moins de droits que les hommes ! Pourtant, nous sommes au 21ème siècle... et oui, pourtant. Au quotidien, on ne pense pas forcément à toutes ces femmes, exploitées, soumises, mal traitées et emprisonnées par des idéaux ou par des religions, parce notre culture nous permet d’être libre, mais toutes les femmes n’ont pas cette chance, encore aujourd’hui. C’est une injustice qui ne se mesure même pas tellement elle est forte mais malheureusement, c’est une réalité !
Grâce à ce roman, j’aurai appris à aimer encore plus les droits qui me sont accordés, dans mon pays. J’aurai compris qu’être une femme peut être une grande faiblesse dans certains pays et qu’avoir le droit d’en faire une force est une chance incroyable ! Je me dis souvent qu’il y a toujours pire que soit et qu’il faut positiver, dans n’importe qu’elle situation, mais ce que vivent ces femmes est inacceptable et ne devrait pas exister. Elles, elles ont le droit de vouloir une autre vie, de se plaindre, de se battre, moi je ne dirai plus jamais que je n’ai pas de chance parce que c’est faux, tout simplement. 
Rien que d’écrire cet article, de pouvoir m’exprimer sur n’importe quel sujet, est une chance incroyable...

Merci à la vie de m’offrir de si belles choses. Ce roman m’a donné une belle claque sur l’importance d’être reconnaissant et positif. Merci Charlotte Bousquet !

« Si jecris, je veux que les gens me lisent. Meme si cest personnel. Ici, à force de se taire, detouffer tout ce qui ne rentre pas dans le cadre étriqué du regard des autres, on finit par oublier que ça existe. Le bon comme le mauvais. 
On ne parle pas de liberte, parce que ça ne se fait pas, surtout quand on est une fille serieuse. On ne parle pas des coups quon recoit parce que ça crée des problèmes. On ne refuse pas le mari quon vous donne, parce que cest la hchouma. Et on finit par trouver banal de se resigner. »

Une note grandement méritée due à la grande qualité du récit ! Ce genre de lecture est par contre plutôt lourd et n’est pas fait pour se détendre, mais je conseil ce roman à tous les amoureux des romans sur la vie et des beaux messages qu’on peut trouver dans ce genre de livres.

À vous de me donner vos avis

Plume de Chat 

POUR ALLER PLUS LOIN : 
J’ai découvert cet article et il était pour moi primordial que je le partage dans cette chronique car il a pour thème la Women wage peace, une journée où les femmes marchent pour la paix, exactement comme celle où Tidir souhaite se rendre dans le roman. Je vous laisse découvrir ce qu’un tel mouvement représente pour ces femmes, dans la vraie vie : http://positivr.fr/women-wage-peace-paix-israel-palestine-femmes/

14 commentaires:

  1. Ta chronique est super bien écrite, tu donnes envie de lire ce roman :) !! Puis j'ai adoré la plume de Charlotte Bousquet dans Sang-De-Lune alors j'espère pouvoir lire d'autres de ses écrits^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie, ça me fait très plaisir !
      J'espère aussi que tu pourras lire un autre de ses romans :)

      Supprimer
  2. J'aime bien Charlotte Bousquet, alors forcément, j'ai très envie de découvrir ce roman ! D'autant plus que tu nous donnes très envie ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahh et bien j'en suis ravie :) Moi je ne connaissais pas encore cette auteur !

      Supprimer
  3. Ah je ne connais pas, merci pour cette découverte :)

    RépondreSupprimer
  4. Ce n'est pas du tout le genre de lecture dont j'ai l'habitude, mais je dois dire que tu donnes vraiment envie de découvrir ce livre !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus je ne lis pas très souvent ce style de livre mais ça vaut le coup de sortir de sa zone de confort !

      Supprimer
  5. Ce n'est pas forcement le livre qui me tente le plus mais ton avis est super alors il donne vraiment envie de découvrir cette histoire qui semble avoir un message fort.

    RépondreSupprimer
  6. Tu me donnes très envie de découvrir cette histoire ! J'ai déjà "Là où tombent les anges" dans ma PAL et "Sang-de-lune" me tente également :) Maintenant, "Le jour où je suis partie" m'intrigue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie que ma chronique t'ai donné envie de le découvrir :)

      Supprimer
  7. La chronique est super ! Le livre met en lumière une action que je ne connaissais pas. C'est effectivement un livre qui peut nous en apprendre beaucoup sur les conditions des femmes dans le monde. Comme tu le dis, on prend encore plus conscience de ce qu'il nous est permis de faire. :)

    RépondreSupprimer