Mes dernières chroniques




samedi 18 novembre 2017

Tortues à l'infini - John Green ⎔

Titre : Tortues à l’infini
Auteur : John Green  
Traductrice :Catherine Gibert
Editions : Gallimard Jeunesse
Genre : Contemporain

Prix : 21€
Nombre de pages : 352
Tranche d’âge : à partir de 13 ans
Date de parution en France : 10 octobre 2017
« Aza Holmes, 16 ans, a tout pour être aimée et avoir un bel avenir, mais elle a grandi avec une pathologie psychique. Qui est-elle, où est-elle, lorsque la spirale vertigineuse de ses pensées obsessionnelles s'empare d'elle ? Vous aimerez Aza, qui raconte sa propre histoire, vous aimerez sa meilleure amie Daisy la tornade, et son peut-être amoureux Davis, fils d'un milliardaire mystérieusement disparu. Un trio improbable qui va mener l'enquête, et trouver en chemin d'autres mystères et d'autres vérités »

Je n’avais pas prévu de lire ce roman, n’étant pas une grande fan de John Green, mais quand ma libraire m’a proposé de le lire, je me suis dis « et pourquoi pas après tout ? ». Vous êtes peut être intéressé par ce roman et si c’est le cas, mon avis vous aidera surement à vous décider !
De plus, vous pourrez découvrir prochainement l’avis de ma copine Léa sur son blog (lectureavie) avec qui j’ai fais une lecture commune pour ce roman : j’étais ravie de partager mes ressentis avec elle, surtout qu’on était toujours d’accord !

Je vous le dis tout de suite, je suis déçue. Je suis déçue parce que j’espérerai quelque chose qui n’est pas arrivé, je pensais découvrir une histoire qui s’est avéré en être une toute autre ! Alors oui, la surprise a souvent du bon mais là ça n’a pas marcher et je ne peux pas vraiment expliquer pourquoi...
Je lis rarement les résumés juste avant de lire un roman (je laisse le temps passer et j’oublie pour être surprise par le contenu du roman) mais là je venais d’entendre parler de ce nouveau roman juste avant qu’on me le prête donc j’avais une idée préconçue de ce que je pouvais découvrir dans cette histoire. C’est là que tout c’est joué puisque le résumé ne correspond pas assez, à mes yeux, au contenu du livre. 
Je m’attendais à découvrir un thriller, une intrigue a suspense et punaise... c’était tout sauf ça ! On entend parler d’une enquête à propos d’un homme riche disparu au début du roman, puis on nous parle uniquement du personnage principal jusqu’à ce qu’arrive la fin du roman, où on nous balance le dénouement de manière très facile et sans grand intérêt... C’est vraiment dommage parce que personnellement j’étais très emballée par cette intrigue quand j’ai lu le résumé et j’avais de l’espoir en découvrant les premiers chapitres, mais l’auteur à fait un choix tout autre, qui ne m’a pas du tout plu.
Ce roman parle d’une jeune adolescente hypocondriaque torturée par ses angoisses, ses toques, sa paranoïa... Je n’ai rien contre ce thème et d’ailleurs j’aurai très bien pu être touchée par ce personnage, mais je n’ai pas réussi car je lisais ce roman en croyant découvrir une vraie intrigue à suspense ! J’ai vite compris que l’auteur avait dévié dans une autre direction et j’ai voulu lui laisser une chance, qu’il me surprenne en m’offrant quelque chose d’inattendu certes, mais d’intéressant ou même touchant. Malheureusement, je n’ai trouvé aucun sens à cette histoire... Aza est torturée par ses angoisses, certes. On nous parle QUE de ça sans qu’il n’y ait d’évolution, ce qui rend ce personnage plus agaçant que touchant malheureusement ! Je ne vais pas tout dévoiler mais sachez que la fin est très décevante... 

Une personnage qui n’évolue pas et une intrigue dont on parle seulement au début du roman et à la fin, ce n’est ni un thriller (comme laissant sous entendre la quatrième de couverture), ni un roman touchant, et c’est vraiment dommage selon moi ! Je suis un peu perdue quand à la note que je dois lui attribuer car il y avait quand même un point très positif : la plume de la traductrice ! J’ai aimé lire ce roman car la tournure des phrases, le ton employé ou encore les métaphores glissées ici et là étaient très jolies. Malheureusement quand on lit un roman traduit on ne peut pas vraiment savoir si c’est le traducteur ou l’auteur qui manie les mots avec poésie... 
J’ai néanmoins lu et écouté les avis des personnes qui ont aimé ce roman et je me dis que je suis passée à côté de quelque chose, certainement à cause des espérances que la quatrième de couverture m’avait donné. Le personnage d’Aza a touché d’autres lecteurs, qui se sont sentis très proches d’elle par rapport à ses angoisses et qui étaient ravis que ce thème soit abordé dans un roman. Pour moi, le thème n’a pas du tout été approfondi donc je ne rejoins par leur opinion mais je tiens à le donner pour vous laisser le choix de découvrir ou non cette histoire. 

Quand je n’aime pas une histoire, vous me connaissez, je stipule toujours que ça ne veut pas dire qu’elle ne vaut pas le coup d’être lu ! On est tous différents et si vous sentez que vous pourriez aimer ce roman, foncez. Il était important que vous ayez toutes les informations nécessaires à votre disposition avant de prendre une décision, voilà tout.

« On se rappelle sont premier amour parce qu'il montre, il prouve qu'on est capable d'aimer et detre aime, que rien dans ce monde n'est merite si ce n'est l'amour, que l'amour est a la fois le moyen de devenir une personne et la raison pour laquelle on le devient. »

J’ai longtemps hésité entre 2 ou 3 étoiles mais je reconnais que je n’ai pas eu peine à lire ce livre, que j’ai quand même passé un bon moment en le lisant, même si mes espérances n’auront pas été satisfaites.


Ce livre vous tente-il ? Vous a-t-il plu si vous l’avez déjà lu ?

22 commentaires:

  1. Pas la première fois que je lis ce que tu dis concernant le côté thriller - enquête... J'essaierai de ne pas trop en attendre à ce propos, autrement ce nouveau roman de John Green me tente beaucoup :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense que si tu es au courant de ce point, tu pourras apprécier le roman à sa juste valeur :)

      Supprimer
  2. Ce livre m'intriguait énormément, mais je dois avouer que je suis très déçue par John Green! J'avais adoré nos étoiles contraires, mais tous les autres livres que j'ai lus de lui ont té e gros flops

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai détesté Qui es-tu Alaska alors je comprend...

      Supprimer
  3. Je n'étais pas tentée par ce livre à la base, mais avec ton avis encore moins^^' C'est dommage que le résumé ne corresponde pas à l'intrigue au final...

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais pas trop quoi penser de cette nouvelle parution de John Green ! Je ne suis pas non plus une grande fan donc pareil, ça serait peut-être un "pourquoi pas ?" s'il passe entre mes mains ^^

    RépondreSupprimer
  5. Ce livre ne me tente pas spécialement de base et en plus, je trouve que son prix est clairement abusé par rapport au nombre de pages.

    RépondreSupprimer
  6. Je n'achète pas de romans à ce prix là, donc pourquoi pas si je le trouve d'occasion mais sinon je passe mon tour ^^

    RépondreSupprimer
  7. Je pense exactement comme toi. Je m'attendais à une toute autre histoire et c'est sûrement ça qui a fait que je suis passée complètement à côté du roman... Dommage :/

    RépondreSupprimer
  8. Je suis tout à fait d'accord avec ton avis sur le point que je m'attendais également à une histoire légèrement différente, mais ce n'a pas déplu car le personnage d'Aza m'a fasciné !

    RépondreSupprimer
  9. J'ai été sacrément déçue de ce roman aussi. Il faut dire que j'ai dévoré tout les autres romans de John Green et que pas une fois il ne m'avait déçu. John Green est l'auteur qui m'a le plus fait pleurer, et qui m'as le plus touché par la sensibilité de ses personnages desquels je me sentais toujours proche, même lorsqu'ils avaient une maladie bien différente de ma position. Mais je ne sais pas, ce roman que j'attendais tant m'as complètement déçue. Clairement pas le meilleur John Green loin de là. Si jamais tu retante l'expérience John Green un jour je te conseille "Will&Will" qui est juste génial. (Ou alors Nos étoiles contraire qui bien que très populaire n'est pas sur-coté du tout et vaux carréemnt el coup) !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprend ta déception !
      J'ai lu et aimé Nos étoiles contraires mais j'ai détesté Qui es-tu Alaska. Je laisserai tout de même une chance à Will & Will alors :)

      Supprimer
  10. Même si j'adore le film "Nos étoiles contraires" ❤️️, aucun livre de John Green ne me tente. Je ne sais pas trop expliqué ce ressenti mais je préfère passer mon tour, du coup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai déjà été déçue par cet auteur donc je peux comprendre !

      Supprimer
  11. J’ai été plusieurs fois déçue par les romans de John Green et pour celui-ci ça été pareil.. comme toi je trouve que le résumé n’a rien à voir avec le roman ...

    RépondreSupprimer