Mes dernières chroniques



mercredi 25 février 2015

Nos faces cachées - Amy Harmon ♡

Auteur : Amy Harmon
Titre : Nos faces cachées
Éditions : Michel Lafon, Collection R
Genre : Contemporain
Tranche d'âge : à partir de 15 ans

Prix : 17,90 euros
Nombre de pages : 424
Date de sortie : 22 Janvier 2015

L'Histoire

Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l'on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu'à ce qu'il cesse de l'être... 
Le cousin de Fern, Bailey, est atteint d'une maladie dégénérative des muscles, c'est pourquoi il est en fauteuil roulant. Elle prend soin de lui depuis qu'ils sont nés et sait qu'un jour, Bailey devra partir pour de bon. 
Une fille rousse, avec des lunettes, qui traîne avec un handicapé... Qui pourrait croire qu'elle aurait une chance de sortir avec le beau Ambrose Young ? Mais la vie réserve parfois des surprises... Peut être que la beauté est ne se trouve pas sur nos visages, mais derrière eux.

Mon avis

Comment trouver les mots quand un livre qui m'a autant bouleversé ? Je l'ignore. Ce qui est sur c'est que cette histoire restera dans mes pensées un long moment...
C'est une leçon sur la vie, sur l'amitié, les apparences, la bonté et la maladie. Il m'a fait passé par tout un tas d'émotions, j'en suis ressortis totalement bouleversée.
Les personnages sont tous incroyablement attachants. Fern est douce, altruiste, talentueuse et forte. Ambrose est courageux, humble, loyal et intelligent. Bailey est doté d'une force de vie incroyable, il est bon, honnête, drôle et amoureux de la vie.
Bailey est le personnage qui m'a le plus touché ! Il s'éteint un peu plus chaque jour, se rapprochant de la mort à grande vitesse et pourtant, c'est le personnage le plus joyeux que j'ai pu rencontré dans un livre. Il est heureux de vivre, ne s'arrête pas aux contraintes de son handicape, ne recule devant rien, est près à aider les autres quelque soit les risques qu'il devra prendre... C'est beau de voir une personne qui n'a pas eu de chance dans la vie mais qui fait tout pour la rendre heureuse. Aujourd'hui, si je sors dans la rue j'entendrais un tas de gens se plaindre d'un rien à côté de ce que vis Bailey ! On ne devrait pas se plaindre des petits soucis anodins parce que tout le monde doit vivre avec ce qu'on lui a donné, peut importe si c'est dur à supporter ou non, si on fait en sorte de rendre cela positif, on serait beaucoup plus heureux.
Fern m'a également touché, par sa gentillesse malgré son mal-être profond. Elle est en effet très mal dans sa peau, ne se trouve pas jolie et rêve de pouvoir un jour finir dans les bras du beau Ambrose Young même si elle n'y croit pas. Depuis qu'elle est né, elle passe tout son temps avec Bailey. Ils forment un duo craquant, ils sont dans leur monde et se comprenne en un regard. C'est comme si Fern se sentait obligé de s'occuper de Bailey jusqu'à sa mort, et j'ai trouvé ça très beau. C'est une fille qui ne se plaint jamais, même si elle voudrait changé son apparence, elle se sent heureuse quand elle est avec Bailey, et il n'y que ça qui compte à ses yeux. Elle se perd dans ses histoires d'amour, qu'elle lit ou qu'elle écrit. C'est comme si elle passait pas l'écriture, tout ce qu'elle aurait voulu vivre dans sa vie. Un brin d'amour lui donnerait confiance en elle... Serait-ce ce qui arrivera ?
Ambrose Young est, comme on pourrait le croire, le cliché type du parfait beau gosse du lycée. Or, ce n'est qu'apparence, car on comprend très vite que ce garçon se moque totalement d'être beau et d'avoir toutes les filles à ses pieds. Son rêve est de servir à une cause noble au cours de sa vie. J'ai trouvé ça honnorable, de se dire que si on a la chance d'être en vie, il faut s'en servir pour aider les autres, ses amis, sa famille, sa nation, son pays... Je ne veux rien vous révéler mais Ambrose va vivre un drame qui va tout changer. Sa personnalité va prendre le dessus sur son apparence et il va comprendre qu'il est passé à côté de merveilleuses choses juste parce qu'on lui avait attribué une image qui n'était en réalité que le reflet de sa beauté extérieur, et non intérieure. Il va alors se montrer très bon envers des personnes à qui il n'adressait même pas la parole avant ce drame, et va se faire de vrais amis
En un mot, ce livre est "bouleversant". Je ne suis jamais ressortis d'une lecture avec autant d'émotions, de compassion pour les personnages, d'amour pour l'histoire et de déchirement en sachant que je l'ai est quitté pour toujours. J'aurai voulu que ce livre dure encore et encore, qu'il ne se finisse jamais... Je suis extrêmement triste d'avoir quitté ces beaux personnages et je remercie l'auteur d'avoir créer une telle histoire. Je ne sais pas si je vais m'en remettre très honnêtement, j'y pense tout le temps même après l'avoir terminé. Il m'a fait voir la vie sous un autre jour, m'a fait comprendre à quel point j'étais chanceuse d'être sur cette planète et en bonne santé, il m'a permit de voir d'un autre œil les personnes atteintes d'un handicape, il m'a rendu totalement admirative des soldats qui partent en guerre pour défendre leur pays et il m'a surtout confirmé que les apparences sont de loin, la chose la plus abstraite qui existe chez des êtres tels que nous. 
Fermez les yeux et regarder avec votre cœur, vous saurez grâce à cela qui sont les gens dotés d'intelligence et de bienveillance et qui sont les gens qui ne méritent pas autant d'admiration qu'on leur aurait donné si on les avait simplement regarder. 
Posez vous cette question, la beauté est-elle ce qui représente une personne ? Moi, je ne crois pas.
Pour finir, je n'ai qu'une chose à dire, LISEZ-LE, dévorez-le, noyez-vous dedans et ressortez-y changé, avec le sourire aux lèvres et l'envie d'avancer !
Ce chef-d’œuvre est passé en haut du podium de mes coups de cœur de tous les temps.



Citation : Peut être que nous sommes une pièce de puzzle. On s'emboîte tous pour former cette expérience qu'on appelle la vie. Aucun de nous ne comprend le rôle qu'il joue ni n'imagine à quoi ça va ressembler au final. Peut être que ce qu'on appelle miracle n'est que la partie émergée de l'iceberg. Et peut être qu'on n'est pas capable de voir les choses merveilleuses qui naissent des tragédies.

Note :


J'espère que ma chronique vous a plu. N'hésitez pas à laisser un commentaire pour me raconter ce que vous en avez penser si vous l'avez déjà lu ou si vous comptez le lire.
Vous pouvez me suivre sur twitter, facebook et instagram pour être informé des nouvelles parutions et vous inscrire au blog si vous le désirez ! 
En attendant vos avis, je vous embrasse fort et vous retrouve très vite pour un nouvel article.
Bonnes lectures à tous,

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Je te le conseille à 3000% !!! Tu me diras si il t'a plut, je l'espère en tout cas :)

      Supprimer