Mes dernières chroniques



mercredi 2 septembre 2015

La fille qui ne croyait pas aux miracles - Wendy Wunder








Titre : La fille qui ne croyait pas aux miracles
Auteur : Wendy Wunder
Éditions : Hachette, Black Moon
Genre : Drame, Contemporain
Tranche d’âge : 15 ans et plus

Prix : 16 euros
Nombre de pages : 375
Date de sortie : Avril 2012








« Cam ne croit pas aux miracles. Ni au paradis, ni en Dieu. Mais pas à la magie non plus. Elle sait qu’elle est malade. Condamnée. Fin du débat. Elle établit alors la liste des choses qu’elle veut faire avant de mourir :
- Perdre ma virginité pendant une fête de lycéens bien arrosée. 
- Me faire briser le coeur par un sale type.
- Me morfondre misérablement, pleurer, bouder et dormir durant un samedi entier.
- Faire tomber une vache qui dort debout.
- Détruire les rêves de ma petite soeur.
- Commettre des vols à l’étalage minables.
Il paraît que le simple fait d’avoir écrit ces voeux les déclenchera. Seulement Cam n’est pas du genre à attendre que le destin se décide. Elle préfère le bousculer et se débrouiller toute seule pour les réaliser. En aura-t-elle le temps ? »




Tout connaisseur du livre Nos étoiles contraires écrit par John Green aura une appréhension avant de se lancer dans cette lecture. Une jeune fille atteinte de cancer, qui souhaite accomplir ses rêves avant que la maladie ne les consume : on se dit toute suite que c’est un copier coller de Nos étoiles contraires. C’est avec joie que je clame le contraire ! La fille qui ne croyait pas aux miracles et tout sauf ce à quoi on pourrait s’attendre.

Cam est une jeune fille très lucide et qui refuse de croire aux choses ou aux événements non expliqués. Elle est persuadée que rien n’arrive par hasard et que la vie est tracée selon le destin de chaque individu. Malheureusement, il ne lui reste que quelques semaines à vivre... Son amie Lily lui avait demandé d’écrire la liste de toutes les choses qu’elle voulait faire avant de mourir et Cam décide de ressortir cette liste et de réaliser ses rêves.

Sa famille, notamment sa maman, est déterminée à guérir sa fille et l’emmène à Promise, une ville connue pour ses dons miraculeux. Cam ne croyant pas aux miracles, va se retrouver nez à nez face à des situations non expliquées. Elle va tout faire pour prouver que ces événements sont à l’origine de la nature, tout en réalisant les souhaits de sa liste.

J’ai adoré le personnage de Cam. Cette jeune fille atteinte de cancer pourrait être totalement déprimée ou encore pleine d’espoir mais Cam n’est ni l’un ni l’autre. Cam est réaliste. Elle sait que la fin approche et l’accepte. Tout ce qu’elle désire c’est faire de ses derniers instants un semblant de la vie qui aurait pu l’attendre. Elle ne croit en rien, ni en l’amour, ni en l’espoir, ni aux miracles, ni en Dieu. Elle sait ce qui est vrai, ce qui est dénué de sens et ce qui importe à ses yeux.

Ce livre nous fait réfléchir sur le fait que l’espoir est une part primordiale dans la vie d’un être humain. Sans rêves et sans espoir, la vie serait triste et fade. Cam trouve que l’espoir est dangereux puisque quand il s’essouffle, il nous renvoi la réalité en pleine figure et la souffrance est plus grande que si elle avait été ressentie dès le départ. Forte heureusement, Cam comprendra petit à petit que son amie Lily avait raison d’espérer…

J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteure aborde le sujet du cancer. Elle explique la souffrance que Cam ou la famille de Cam peut ressentir sans rentrer dans les détails médicaux qui peuvent rendre l’histoire trop dramatique. Cam souffre de cancer mais est décrite comme une fille quelconque, une fille qui rêve d’amour, de bonheur et de temps pour vivre tout ça.

L’histoire n’est pas gaie, au premier abord, mais on découvre très vite que le but de l’auteure n’est pas de plaindre Cam mais plutôt de nous questionner sur nos propres choix de vie, sur la chance qu’on a d’être en bonne santé. On referme ce livre avec l’envie de rendre utile chaque seconde de notre vie.

Je conseil ce livre autant aux rêveurs qu’aux non rêveurs, en leur conseillant de lire cette histoire comme une réflexion personnelle et non l’histoire d’une jeune fille atteinte d’un cancer.


"Hormis : "Je souhaite ne plus avoir de cancer et je souhaite faire l’amour avant de mourir", Cam ne voyait pas ce qu’elle aurait pu demander. Ce la faisait si longtemps qu’elle s’entrainait à ne plus rien espérer ou désirer. Elle avait eu sa voiture. Le canari. Elle effectuait un voyage, et si elle continuait à filer, le cancer ne parviendrait peut-être jamais à la rattraper. »








J'espère que mon avis vous aura donner envie de découvrir ce livre. N'hésitez pas à me laisser un commentaire pour me dire ce que vous en avez pensé, si vous l'avez déjà lu ou si vous comptez le lire ! 
En attendant vos avis, je vous embrasse fort et vous retrouve très vite pour un nouvel article.
Bonnes lectures à tous,





4 commentaires:

  1. J'ai adoré Toutes ces choses qui nous échappent, de cette auteure, donc ce livre-ci me tente énormément =D

    RépondreSupprimer