Mes dernières chroniques




samedi 9 avril 2016

Effacée, tome 1 - Teri Terry☉




Titre : Effacée, tome 1
Auteur : Tori Torry
Editions : La Martinière Jeunesse
Genre : Dystopie/Science-fiction
Tranche d’âge : à partir de 14 ans

Prix : 15 €
Nombre de pages : 378
Date de parution en France : 12 Septembre 2013


"2054. Les criminels de moins de 16 ans sont hospitalisés, leur mémoire effacée, leur agressivité gommée et leur béatitude renforcée. Ils doivent repartir de zéro, contrôlés par un appareil greffé sur leur bras.
Kyla, 16 ans, a ainsi été "réinitialisée" et doit tout réapprendre sous le contrôle sévère de ses nouveaux parents adoptifs. Malgré son effacement, elle fait d'étranges cauchemars et se découvre des aptitudes qu'elle ne devrait plus avoir. Comme si son passé s'obstinait à remonter à la surface...
Contrairement à la plupart des Effacés, Kyla est moins encline à l'obéissance, semble être capable de supporter des situations violentes et lorsque des lycéens commencent à disparaître, elle s'interroge...
Avec l'aide de Ben, effacé, lui aussi, elle décide de tenter de comprendre mais cela s'avère plus difficile que prévu. Et Kyla n'est pas certaine de vouloir assumer ce passé qu'elle sent progressivement revenir à elle..."

J’ai découvert ce livre en lecture commune avec Léa du blog Lectureavie et ce fut très plaisant de discuter avec elle de nos ressentis respectifs ! Je la remercie donc pour le temps qu’elle m’a accordé et je vous invite à découvrir sa chronique sur le premier tome d’Effacée en cliquant ici : 

Effacée est une saga littéraire qui, je l’avoue, m’attirait en GRANDE partie pour ses couvertures magnifiques. Je me suis lancée dans le premier tome sans trop savoir ce que j’allais découvrir et je dois dire que je suis agréablement surprise puisque je m’attendais à ressentir la même chose à chaque fois que je lis une dystopie : l’impression d’avoir lu ce genre d’histoire des centaines de fois.

Cette saga dystopique est très originale et sort du lot. Les fans de Hunger Games, Divergente ou encore Le Labyrinthe sont donc totalement invités découvrir Effacée parce qu’ils ne retrouveront pas (du moins dans le premier tome puisque je n’ai pas lu les suivants) le schéma typique d’une dystopie. Bon d’accord... Il y a tout de même plusieurs points de ressemblances avec les dystopies qu’on connait déjà mais je dois dire qu’on ne le ressent pas du pendant notre lecture ! L’originalité de l’histoire est vraiment poignante et l’univers est tellement mystérieux qu’on ne peut qu'être intrigué !

Kyla est une jeune fille de 16 ans qui a été Effacée. On lui a expliqué qu’elle avait commis des actes criminels et que c’est la raison pour laquelle on lui a effacé la mémoire, afin qu’elle ne reproduise plus jamais de tels actes. Elle va donc passé plusieurs mois à l’hôpital, puis va être accueillie dans une famille qui n’est pas sa vraie famille mais qui le sera pour le restant de ses jours. 
Kyla est une jeune fille très attachante et très intelligente, il n’est donc pas difficile de se sentir très vite proche de ce personnage, d’être compatissant envers elle et d’être autant impliquée qu’elle en ce qui concerne les mystérieuses disparitions qui ont lieu dans son lycée ou encore la sincérité des médecins et professeurs qui la prennent en charge. 

Au début de ma lecture, j’avoue avoir été plutôt déroutée par la société dans laquelle vie Kyla. J’ai eu beaucoup de mal à me faire une idée de l’aspect esthétique de l’environnement dans lequel elle vie mais aussi et surtout de la société très étrange qui dirige la population. Des adolescents à qui ont efface la mémoire définitivement mais qu’on ne rend pas à leur famille respective ? C’est plutôt étrange comme méthode ! J’ai compris par la suite que la mystère en ce qui concerne le fonctionnement de la société était l’intrigue première du livre ! J’ai particulièrement aimé en apprendre de plus en plus au fil des pages, c’était très intriguant ! 
Ce qui m’a moins plu, par contre, c’est l’incohérence en ce qui concerne l’effacement de la mémoire. On nous explique seulement qu’on a effacé définitivement et entièrement la mémoire des adolescents mais on ne nous explique pas comment en quelques mois seulement, ils ont réussi à réapprendre les gestes du quotidien, à parler, à retrouver des connaissances historiques, etc. Quand on détruit la mémoire de quelqu’un, il ne peut pas juste oublier son identité et son passé en tant qu’enfant et se rappeler de toute son éducation. D’ailleurs, si il n’y avait pas eu d’autre évocation de son effacement de mémoire, je me serai dis qu’il manquait une explication sur ce qu’ils effaçaient concrètement de leur mémoire et ça ne m’aurait pas dérangé ! Mais malheureusement Kyla ne savait pas ce qu’était « faire la vaisselle » et ne savait pas qu’il fallait mettre des chaussures pour sortir. Autant vous dire que j’ai été assez perturbée par cette envie de nous prouver son effacement de mémoire (seulement au début de l’histoire d’ailleurs puisque ça n’arrive qu’une seule fois cette histoire de chaussures) et que d’un autre côté ce besoin de nous démontrer l’intelligence de cette jeune fille en ce qui concerne la société dans laquelle elle vit, son analyse des comportements des différentes personnes qui l’entourent, etc.


On pourrait facilement comparé Kyla à une Divergente ! Etant une grande fan de la saga, je suis plutôt ravie de découvrir de nouveaux un personnage qui vit dans une société manipulatrice et qui tente de découvrir le poteau rose. Je suis plutôt fan ! Mais donc comme je vous l’ai dis, ce n’est pas très crédible, à mes yeux, qu’une jeune fille à qui on efface la mémoire retrouve toutes ces capacités intellectuelles en quelques mois mais oublie de trois choses évidentes du quotidien...

En ce qui concerne les nouvelles technologies, j’ai plutôt bien aimé « les nivos » qui permettent aux effacés de gérer leurs émotions et donc d’être en permanence contrôlés par la société. C’est plutôt ingénieux puisque Kyla, qui ne semble pas être comme tous les effacés, va être très embêtée par son nivos tout au long du récit et c’est presque ce petit bracelet qui va mener toute l’intrigue. Inclure la technologie à une intrigue n’est pas chose évidente donc je dis bravo à l’auteure pour ça !

Comme le résumé le dit, cette histoire se passe ne 2054 mais en réalité, ce n’est écrit nulle part dans le roman ! Etant plutôt du genre à éviter de lire les synopsis, préférant lire les chroniques sur des blogs, je ne me suis rendue compte de ce « détail » qu’en écrivant mon avis. Appart les nivos et les injections de Pure bonheur, la société dans laquelle vit Kyla ressemble plutôt à la notre, avec des maisons, des voitures et des bus, un lycée, bref : un monde plutôt banal en soit. Du coup je suis un peu septique par rapport à ce point-ci puisque l’auteure a choisi d’inventer une technologie qui permet d’effacer la mémoire puis des nivos pour contrôler les émotions, mais en ce qui concerne les moyens de transports, l’électro-ménager ou encore les habitations, elle n’a pas jugé nécessaire d’y apporter des modifications. 
J’ai donc perçu ce monde comme un autre monde et non comme un futur plus au moins proche de celui dans lequel on vit aujourd’hui.

Je crois que j’ai un peu trop parlé de ce qui m’a déplu au lieu de vous énumérer les points positifs de cette histoire... C’est tout moi ça ! Plus sérieusement, cette histoire pourra certainement plaire à beaucoup de gens mais il ne faudra pas être focalisé sur certaines incohérences que j’ai pu relevé et se concentrer sur l’intrigue poignante dans laquelle nous emporte l’auteure ! Si je devais résumé ce premier tome en un mot ce serait : mystère. A vous d’en juger en le lisant vous aussi !

Les points positifs :
- l’originalité de l’intrigue
- un mystère poignant
- des personnages attachants

Les points négatifs :
- des incohérences
- une société à moitié futuriste
- un manque d’explications

« Je me ronge les ongles et marmonne : " Maman, papa, Amy ", pour m'habituer car je ne les connais pas. Je ne sais pas non plus où est ma maison.
Je ne sais rien. Difficile de ne pas se sentir bizarre, non ? »



Dites moi en commentaire si ce livre vous tente ou si vous l’avez lu, ce que vous en avez pensé 

27 commentaires:

  1. Super chronique Alice ! <3 Je suis d'accord avec tout ce que tu as dit ahah ^^
    J'étais super contente de faire cette LC avec toi ! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chou ♡ Moi aussi j'étais ravie :D

      Supprimer
  2. Coucou, je l'avais vu à la bibliothèque et je ne l'ai pas commandé parce que je me suis dis, justement "encore une dystopie comme les autres", mais tu me donnes un peu plus envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
  3. Quelles belles couvertures ! Ce n'est pas une série qui me tente plus que ça : l'univers me laisse de marbre, et les points négatifs que tu as soulevé me refroidissent. ^^' Contente que ce livre t'ait plu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tant pis mais merci pour ton commentaire :)

      Supprimer
  4. Salut toi ! Malgré que ce soit une dystopie et que l'intrigue à l'air plutôt pas mal, il ne me tente pas tellement. De plus, comme tu le sais puisqu'on en a déjà discuter, avec une dystopie j'ai envie d'atteindre la limite de la perfection ou alors que je sois attirer par l'histoire au point de ne pas pouvoir lire autre chose avant le roman en question..
    En tout cas, les couvertures sont très belles. Contente que tu ai apprécié l'expérience de la lecture commune, c'est sûr que c'est génial d'en parler avec quelqu'un, de voir ce qu'il a aimé ou détesté par rapport à sa propre lecture.
    xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut toi ;) Oui, je ne suis pas surprise et je te comprend. Merci d'être toujours présente pour commenter chacun de mes articles, ça me touche énormément ♡

      Supprimer
  5. C'est un livre que j'avais mit dans ma WL il y a un moment et il me tente toujours, mais sans être vraiment une priorité ^^ c'est bien que cette dystopie se démarque des autres !

    RépondreSupprimer
  6. Cette série ne m'intéresse pas : je me lasse des dystopies, et j'ai peur de trouver trop de points négatifs durant ma lecture. Je passe mon tour !

    RépondreSupprimer
  7. La saga ne me tente pas trop, mais c'était une superbe chronique ! ^^

    Camille :)

    RépondreSupprimer
  8. J'adore les dystopies et cette trilogie est à la bibliothèque. Toutefois, les points que tu soulèves me refroidissent et je crains d'être déçue ... Je pense passer mon tour :-/

    RépondreSupprimer
  9. J'éprouve un certain ras-le-bol face aux dystopies YA en ce moment, mais cette série m'intrigue quand même... Je vais laisser pousser un peu de temps, mais je pense la lire à l'occasion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'en avais marre des dystopies mais je n'ai pas détesté ce premier tome donc ça pourra peut être te plaire aussi :)

      Supprimer
  10. Je pense le lire bientot, je reviendrais te dire si je suis d'accord avec toi ou pas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super ! Ça me ferait très plaisir d'avoir ton avis :)

      Supprimer
  11. Ta chronique est vraiment superbe ! Une dystopie qui sort du lot et une intrigue poignante, moi je dis oui oui oui ! J'avoue que les couvertures sont magnifiques, ce qui ne gâche rien ! Merci pour cette jolie découverte :)

    RépondreSupprimer
  12. Très bonne chronique ;) Je le lirai seulement si j'ai l'occasion de l'emprunter car j'ai peur d'être déçue ^^

    RépondreSupprimer
  13. Ce livre est tentant mais les points négatifs dont tu parles me font hésiter à lire ce livre.

    RépondreSupprimer
  14. Je n'ai jamais été vraiment attiré par ce roman et malheureusement je ne pense pas le lire....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas grave, ce n'est pas un livre incontournable ! Merci d'avoir lu ma chronique quand même :)

      Supprimer